Zone franche de LA ROCHELLE : sous le béton, le paradis fiscal... pour quels résultats ?



Ce fut la ruée vers l'Ouest pour les professions libérales. Médecins, avocats, architectes..., ils sont nombreux à avoir transféré leur activité dans la zone franche urbaine de Mireuil-La Pallice... pour ne plus payer d'impôts.


Par contre la conséquence pour les rochelais s'est traduite notamment par un déplacement de nombre de cabinets médicaux et para-médicaux à la périphérie du cœur de ville... augmentant les besoins de transport collectifs et individuels alors que l'avenir de notre cité passe par une nécessaire diminution en la matière et donc une relocalisation des services harmonieusement répartis sur notre territoire.


Le présent texte qui concerne la zone franche de Mireuil-La Pallice a été écris en 2013 et reste malheureusement d'actualité.


A " OUI, LA ROCHELLE UNIE ! ", NOUS REFUSONS NON SEULEMENT L'APPAUVRISSEMENT COMMUNAL (PAR LE NON PAIEMENT DE L'IMPÔT), MAIS DEVRONS NOUS DONNER LES MOYENS DE METTRE EN OEUVRE NOS CHOIX POLITIQUES, ET C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE, EN LA MATIÈRE, NOUS PROPOSONS  :

• de faire le bilan de l'emploi (création ou transfert avec notamment fermeture de cabinets médicaux au centre ville ?), d'évaluer le coût financier de cette décision, ce qui n'a jamais été réalisé ;

• au vu des résultats, éventuellement remettre en cause la zone franche de Mireuil-La Pallice en place depuis 2004 qui couvre les quartiers de la Pallice, Laleu, Mireuil, la Rossignolette, avec une échappée vers Chef-de-Baie.


•  Nos propositions ne visent qu’une chose : Améliorer notre quotidien !

•  Faites-nous part de vos idées, rejoignez-nous et gagnons la ville ensemble.