Promouvoir la sobriété énergétique, c'est OUI, pour les terrasses de bars, cafés... aussi !


https://www.sudouest.fr/2020/01/13/faut-il-interdire-les-terr-asses-chauffees-7053808-1391.php?fbclid=IwAR3sIETdcTttCXK55SB28lPnqmRxId51tjmu9Tmti-6AUdwwtBzCezLHDtI


Loin de nous l'idée de vouloir " maltraiter les commerçants ", " Oui, à La Rochelle Unie ! " aux affaires encouragera la bifurcation énergétique, au nom de la règle verte, se traduisant par la sobriété et la primeur aux énergies renouvelables pour répondre aux besoins écologiques et humains. 


Nous sommes dans une situation d'urgence climatique, les villes sont parmi les premières productrices de CO2, elles doivent être un élément moteur sur ces questions climatiques, et dans ce contexte et La Rochelle ne saurait se contenter d'un débat sur le nombre d'arbres à planter !


EN CE QUI CONCERNE LES TERRASSES CHAUFFÉES :

Rappelons que l'ingénieur Jean-Marc Jancovici, du cabinet de conseil Carbone 4, avait calculé que le bilan carbone d'une terrasse équipée de quatre braseros au gaz, allumés à pleine puissance pendant huit heures, équivalait à celui d'un trajet de 350 km en voiture.  


Pour le chauffage électrique, l'ingénieur Thierry Salomon, de l'association négaWatt, a expliqué à FranceInfo avoir calculé que chauffer une grande terrasse avec une quinzaine de systèmes fonctionnant chaque jour pendant plus de dix heures " correspond à la consommation électrique annuelle de dix à quinze ménages " pour les appareils électriques domestiques, hors chauffage.  


AINSI, DANS CE CADRE, " OUI, LA ROCHELLE UNIE ! " AUX AFFAIRES METTRA EN OEUVRE LA SOBRIÉTÉ ÉNERGÉTIQUE, NOTAMMENT AU TRAVERS DES MESURES SUIVANTES :

• après débat et concertation, prendra un arrêté municipal interdisant les terrasses chauffées sur le territoire de La Rochelle ;
• adoptera un plan de développement des énergies renouvelables s’appuyant sur les associations citoyennes, les coopératives ou une régie publique proposant un tarif social de l’énergie tendant à l’autonomie énergétique de la collectivité ;
• adoptera ou relancera un plan de rénovation thermique et de développement des énergies renouvelables dans les bâtiments publics et le parc de logement social (à souligner que la Mairie de Grande-Synthe lance un Minimum Social Garanti qui sera financée par les économies d’énergie) ;
privilégiera les énergies vertes dans les contrats d’approvisionnement de la commune ;
•  adoptera un plan de réduction de la consommation énergétique avec notamment le soutien financier aux particuliers pour la rénovation thermique ;


...ET FERA LE CHOIX D'IMPULSER LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

• nous agirons pour que La Rochelle soit à la pointe de l’innovation, ville pionnière dans la création d'une filière de production d'hydrogène vertcarburant d'avenir au service des transports publics (RTCR) et de nos concitoyens en lieu et place des énergies fossiles et des agrocarburants (méthanol)... 


•  Nos propositions ne visent qu’une chose : Améliorer notre quotidien !

•  Faites-nous part de vos idées, rejoignez-nous et gagnons la ville ensemble.