Le Mouvement Citoyen Rochelais au service de l'engagement et d'une transformation sociale Citoyenneté - participation - engagement


"C'est en partageant les pensées qu'elles s'élaborent, c'est en confrontant les expériences qu'elles se transforment en acte." 

déclarait Hortense Archambault, directrice de la Maison de la Culture de la Seine Saint-Denis.

Le Mouvement Citoyen Rochelais (re)questionne ainsi la notion de citoyenneté d'engagement au service d'une transformation sociale et des grands enjeux de sociétés. A travers la mise en place de rencontres débats et d'ateliers citoyen, le M.C.R aspire à (re)donner la parole aux citoyen.ne.s Rochelais.e.s afin de proposer et pérenniser des actions sensées et efficaces.


Nous ne combattons pas les partisans du renouveau sans surprise, encore moins les illusionnistes du social, de l'écologie, et de la démocratie. Pour notre part, nous oeuvrons pour les transitions inéluctables...Nous rêvons de démocratie réelle, d’intelligence collective, de pouvoir partagé, et de pacte vert pour nos territoires. Nous voulons que les rochelais .ses deviennent des créateurs de leur propre territoire. Allons nous appuyer; sur les outils de gouvernance partagée, et prendre soin des processus autant que des résultas.


- Mais la citoyenneté, c'est quoi ?

Penser, parler, agir avec d'autres afin de garantir et préserver le bien commun de tous.te.s contre les égoïsmes particuliers. "Être citoyen, c'est réfléchir en "je" mais aussi en "nous" et en "nous tous" : qu'est-ce qui serait juste le plus possible pour nous tous ?  disait Majo Hansotte. 

La citoyenneté est ainsi une dynamique permanente : discuter, débattre, questionner, s'informer, dénoncer, refuser, proposer, inventer, s'exprimer, mener des projets, interpeller, coopérer, sont tout autant d'intelligences citoyennes permettant de poursuivre des actions individuelles et/ou collectives au service de l'intérêt général.

L'expérience de cette citoyenneté s'effectue donc avec un comportement lié à l'action et l'interaction par et pour les individus se basant sur l'engagement personnel et individuel.

Etre citoyen, c'est donc s'engager par et pour le collectif : "Moins pour soi, plus pour les autres, assez pour tous" écrivait Gawad Kalinga, entrepreneur social Philippin. Dans ces conditions, il est plus que nécessaire de repenser le débat citoyen pour prendre la parole, questionner et échanger collectivement.


-Mais l'engagement, c'est quoi ?

L'engagement se traduit de manière personnelle, selon le parcours, les expériences, la personnalité et les différentes sensibilités de l'individu. S'engager, c'est agir, que ce soit de manière individuelle et/ou collective. S'engager c'est aussi lutter, et ce quelque soit la forme.

Lutter et se mobiliser contre les violences, les discriminations, l'adversité. C'est ne pas douter de sa propre capacité à faire changer les choses.

L'engagement se traduit à différents niveaux et espaces. Les modalités d'engagement sont multiples et ne sont donc pas absolus, exclusive. Les individus ne sont pas verrouillé dans une classification explicite : leur engagement n'est pas cloisonné et évolue tout au long de leurs parcours de vie.


#L'importance de s'impliquer de sein de la sphère politique en tant que citoyen.ne, la responsabilité de nos représentant.e.s politiques à créer des espaces de prises de parole au service des citoyen.ne.s.


#L'importance de nos représentant.e.s politiques de donner les moyens aux citoyen.ne.s de s'organiser individuellement mais surtout collectivement;

#Production d'échange et de réflexions collectives 

- créer du lien pour briser les peurs et faire face ensemble aux adversités.


#Se taire pour écouter et se positionner en tant que concerné.e.s ou allié.e.s, pour s'engager de manière sensé et efficace.

#Faire bouger les lignes, reprendre le pouvoir



#Empowerment ( émancipation) des citoyen.ne.s : La réappropriation de la citoyenneté par et pour les individus.

Donner aux citoyen.ne.s les moyens de prendre la parole et d'agir par la mise en place d'espace par et pour eux.elles. En effet, chacun.e.s d'entre nous est un.e leader.euse en tant que concerné.e.s ou allié.e.s d'une cause. 


- (Re)penser et (ré)inventer les mouvements sociaux au service d'une transformation sociale et des enjeux de société : le débat citoyen au coeur de l'engagement du M.C.R.

Erik Neveu défini les mouvements sociaux comme des mouvements regroupant "des individus qui expriment leurs demandes par des moyens comme la grève, la manifestation ou l'occupation d'un bâtiment public. Ils renvoient à une dimension de l'action collective, comprennent une composante politique et agissent dans une arène institutionnelle"[1]. Aussi, le Mouvement Citoyen Rochelais ambitionne de repenser et réinventer les mouvements sociaux à travers la citoyennetéet la démocratie participative. Redonner la parole aux Rochelais.e.s afin de composer des actions durables "constructives et tourné vers le bien collectif"[2]. En effet, notre mouvement entend construire par l'union des individus, des changements profonds et pérennes pour la ville de La Rochelle. L'avenir de notre ville doit être préalablement discuté en concertation avec les habitant.e.s, et non pas par un entre-soi politique. Si nous sommes élus, nous impliquerons réelement  les Rochelais.e.s dans leurs projets de  territoires à travers des débats démocratiques, des référendum citoyens, de la transparence, et de la vraie co-constructions et décisions.


#La démocratie participative est centrale dans l'engagement d'une personne :

activité citoyenne = implication des individus pour et par l'intérêt général, renouveau des mouvements sociaux

"L'activité citoyenne se définit essentiellement par son intention : au-delà d'un cercle familial ou amical, elle contribue au bien-être d'autres individus ou de la collectivité dans son ensemble. Elle ressort d'une dynamique de la société civile, qui n'est ni commerciale, ni partisane. L'activité citoyenne répond essentiellement à une éthique de la participation."

[3] Nous pouvons ainsi constater que "citoyenneté", "engagement" et "participation" sont trois notions intrinsèquement liées. Aussi, le Mouvement Citoyen Rochelais entend dépasser les clivages politiques afin de remettre le débat citoyen au coeur de ses engagements.