Face au Grand port de La Pallice, défendons notre pertuis !


https://www.sudouest.fr/2018/07/06/port-atlantique-la-rochelle-un-oceanographe-alerte-sur-les-consequences-de-futurs-travaux-5210742-1390.php


🛑  Petit rappel : Le projet de développement " Port horizon 2025 " du Grand Port maritime de La Rochelle a été adopté à la majorité le 12 juin 2019 par le conseil de gestion du parc naturel marin.... MAIS le 11 juillet 2019, le CNPN (Conseil National de la Protection de la Nature) réuni en séance a donné un avis défavorable au projet Port horizon 2025 du Grand Port de La Pallice


Cette décision du Conseil National de la Protection de la Nature valide les inquiétudes portées par l'Association Respire La Rochelle.. et les nôtres. 


REVENONS SUR CETTE ADOPTION DU 12 JUIN 2019 QUI SOULÈVE PLUS DE QUESTIONS QU'ELLE N'APPORTE DE RÉPONSE !

1 - questions sur les enjeux : pour le Grand Port maritime il s'agit d'asseoir son développement stratégique basé notamment sur l’approfondissement de ses accès nautiques ;
2 - questions sur l'utilité d'un tel investissement ;
3 - questions sur les enjeux écologiques liés à ces travaux... 


➡️ 1 - SUR LES ENJEUX ECONOMIQUES :
•  Pour le Grand Port, il s'agit de " compétitivité du Port dans un contexte international extrêmement concurrentiel ", " d'adapter les infrastructures maritimes aux navires de fortes capacités ", " anticiper l'évolution de la taille des navires "... pour en savoir plus 
ICI  ;
• Le grand port inscrit sa stratégie dans le cadre de l'OMC, de la concurrence libre et non faussée, des traités européens ;
•  Le déficit commercial de la France est toujours monstrueux, 60 milliards d’euros. Il est évident que ce sont les biens les produits les plus courants, ceux qui nous sont utiles au quotidien, qui ne sont plus produits par nos industries et importés, justifient, pour le Grand Port, de répondre à la demande des industriels. 


Pour " Oui, à La Rochelle Unie ! " : 

les productions lointaines impliquent des coûts de transports élevés liés à la hausse du prix du pétrole ;
• Les milliers de navires qui sillonnent les océans renforcent la pollution de la planète, (en cas de collision ou de naufrage, c’est un évident désastre), nécessitent, par leur gigantisme croissant, de lourds investissements inacceptables dans les infrastructures portuaires. 


➡️ 2 - SUR L’UTILITÉ D'UN TEL INVESTISSEMENT QUELQUES RÉFLEXIONS POUR ALIMENTER LE DÉBAT : 

• chacun aura compris qu'il semble nécessaire de viser un objectif de relocalisation des activités industrielles ;
• c’est indiscutablement une urgence sociale (l’industrie représente encore 13,8 % des emplois) et écologique :
80 % des marchandises échangées transitent via des porte-conteneurs ou méga-porte conteneurs qui polluent autant que des villes de plusieurs milliers d’habitants ;
• que l'urgence de stopper ce grand déménagement économique du monde est posée,
le refus du libre-échange étant une condition pour reprendre notre destin industriel en main, ce qui sous entend de revenir sur cette logique de concurrence de tous contre tous et de donner au commerce international l’objectif de développer les solidarités et la paix, de contribuer à l’emploi et à l’amélioration des conditions de travail et de vie... 
et dans ce contexte là, rien ne justifie ces investissements du Grand Port de La Rochelle/Pallice


➡️ 3 - SUR LES ENJEUX ÉCOLOGIQUES LIÉS LIÉS À AUX TRAVAUX...

Le projet du Grand Port comporte l'aménagement des accès nautiques est une étape indispensable pour anticiper l'évolution de la taille des navires. Cette opération nécessite le dragage d'environ 550 000 m3 de sédiments et le déroctage de 700 000 m3 de matériaux marno-calcaire

Le Grand Port Maritime ayant déposé une demande d’autorisation de travaux auprès de l'Etat, c'est le Conseil de gestion du Parc naturel marin et de l'estuaire de la Gironde et de la mer des Pertuis qui validait le projet le 12 juin 2019.


Pour " Oui, à La Rochelle Unie ! ", ce sont les travaux de tous les dangers.

La principale raison en est l’importance de leurs impacts potentiels directs et indirects sur les milieux et le fonctionnement des habitats marins des pertuis charentais, et dans cette situation, le principe de précaution doit prévaloir.

• En effet, en Juillet 2018, l'association Respire La Rochelle alertait les rochelais en   publiant les travaux de l’océanographe rétais Pierre Le Gall qui interpellait sur les risques que ferait peser sur le milieu marin un nouveau déroctage de grande ampleur au port de commerce de La Rochelle/Pallice ;

• Le déroctage va " remettre en suspension dans l’eau des pertuis une quantité assez énorme de particules fines. Ils n’ont absolument aucun contrôle quant à leur devenir. Pour faire le déroctage, c’est-à-dire l’attaque du substrat, ils vont enlever des vases qui ne seront jamais draguées parce qu’elles sont trop profondes par rapport aux besoins actuels du port. Elles seront ajoutées à celles qu’ils enlèvent régulièrement au niveau des bassins, des accès " (lire l'intégralité du texte ICI) ;


➡️ 4 - SUR LA CONCERTATION :

Par communiqué en date du 19 février 2018, les associations Ré Nature Environnement, Nature Environnement 17 (Charente-Maritime)?, Mat-Ré, R.E.S.P.I.R.E, on contesté les modalités du dialogue instauré par le Grand Port considérant que " La forme de dialogue choisie par le Grand Port Maritime et la CNDP risque, in fine, de se révéler aussi peu constructive que la plupart des enquêtes publiques ". 


EN DÉFINITIVE, POUR "OUI, LA ROCHELLE UNIE ! " :
Une fois de plus les pouvoirs publics ont cédé aux intérêts économiques et financiers du commerce mondialisé.

• Ce projet qui s'inscrit dans une logique économique contestée ne se justifie pas : les associations n'ont pas été entendues, le principe de précaution en matière environnemental pas pris en compte.

• Nous soutenons les signataires de la lettre, (cosignée par une quinze d'associations environnementales et naturalistes), qui vient a été adressée aux préfets le 20 janvier 2020 maritime Sud Atlantique, de région Nouvelle Aquitaine et de Charente-Maritime, et, " Oui, à La Rochelle unie : " une fois aux affaires, mettra tout en oeuvre pour mettre ce projet en échec.


•  Nos propositions ne visent qu’une chose : Améliorer notre quotidien !

•  Faites-nous part de vos idées, rejoignez-nous et gagnons la ville ensemble.


🛑  Sur le même sujet, lire aussi :  Le projet du Grand Port Maritime (GPM)