ENSEMBLE, faisons de La Rochelle un modèle de commune humaine digne et solidaire



Au triomphe du chacun pour soit et à l’abandon des plus faibles, nous préférons une société d’émancipation, de paix et de fraternité.


La Rochelle peut en être un laboratoire ou chacun.e s’y reconnait comme l’égal.e de l’autre et tou.tes y assument leur devoir d’humanité.

Car les villes jouent un rôle essentiel dans la reproduction de normes liées au genre.


L’enjeu sera de faire « la ville ensemble », de tenir compte des aspirations notamment des femmes, de leurs attentes, pour qu’elle devienne plus attractive, plus égalitaire.

Que les espaces et leur organisation visent un rapport homme-femme apaisé et convivial.


Pour " Oui, La Rochelle Unie ! " une commune ou il fait bon vivre, c'est aussi une commune ou l'on combat toutes les formes de discriminations (que ce soit le racisme, le sexisme, les LGBTIphobies...)


MAIS POUR AGIR, IL FAUT POUVOIR DIAGNOSTIQUER, ET C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE, NOUS PROPOSONS :

• la création d'un observatoire communal ou intercommunal des discriminations, co-géré avec les associations et les habitant.e.s, doté d’un budget participatif, pouvant mettre en oeuvre des actions de testing, des cafés citoyens ;

• d'engager un plan de lutte contre le harcèlement sexuel au travail en lien avec les organisations syndicales (patronales et ouvrières) de la collectivité ;

d'adopter un plan de lutte communale contre le racisme, le sexisme, les handiphobies, les discriminations et les violences envers les personnes LGBTI ;

• la mise en place des préconisations du guide Communes de l’Inter-LGBT pour l’égalité des LGBTI...


AGIR, C'EST AUSSI ÉDUQUER, C'EST AUSSI ÉDUQUER ET FORMER, ET EN LA MATIÈRE, " OUI, LA ROCHELLE UNIE ! " MET EN DÉBAT UN PLAN AMBITIEUX AVEC POURQUOI PAS : 

• la mise en oeuvre d’un Programme d’information et de sensibilisation dans les établissements scolaires et Centres de loisirs (dans le cadre de la Semaine contre le Racisme par exemple) ;

• la création d’un « Prix annuel de l’Egalité » ouvert à plusieurs collèges (scolaires, habitants, partenaires et agents…) ;

• la mise à disposition des enseignant.e.s du primaire les ABCD de l’égalité et favoriser l’interventions d’associations engagées pour l’égalité dans les écoles ;

• développer les lieux et campagnes d’information sur les moyens de la santé sexuelle et reproductive (contraception, accès à l’IVG, prévention VIH et Infection sexuellement transmissibles) ;

• donner à voir en positif, une société émancipée, à travers la politique culturelle et événementielle de la municipalité ou de l’intercommunalité (travailler sur le contenu des commandes des bibliothèques/médiathèques en ouvrages de l’esprit ou presses d’actualité, festivals ou « journées thématiques, constitution d’un fonds d’archives des luttes locales d’émancipation antiraciste, féministe, laïque et LGBTI de la localité)...


ETRE SOLIDAIRE, C'EST AUSSI AIDER LES VICTIMES, C'EST LA RAISON POUR LAQUELLE, NOUS PROPOSONS :

• d'augmenter le nombre de place en lieu d’accueil d'urgence et soutien durable (éventuellement mobile) et un numéro vert, pour signalement et accompagnement des (femmes, enfants...) victimes du racisme, du sexisme, de LGBTIphobies et autres violences (en Charente-Maritime on ne compte 34 places d’hébergement dédiées aux femmes violentées) comme le projet citadelle de la ville de Nantes ;

• de créer, développer ou soutenir un lieu d’accueil pour les personnes en rupture familiale du fait de leur orientation sexuelle ;

• d'initier des comités de défense des victimes de violences sexuelles, qui militeront auprès des pouvoirs publiques pour un réexamen des plaintes classées sans suite ;

la constitution en partie civile du maire et/ou le ou la président.e de l’EPCI lors de tout dépôt de plainte d’une victime de racisme, de sexisme, ou de LGBTIphobies ;

• mais aussi de soutenir les travaux et propositions du Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles de Charente Maritime (CIDFF)...


Nos propositions ne visent qu’une chose : Améliorer notre quotidien !

• Faites-nous part de vos idées, rejoignez-nous et gagnons la ville ensemble.