En matière de sécurité, qu’est ce que les habitants attendent de leur prochain Maire ?



Nous allons laisser parler le citoyen rochelais au sujet de l’absence de bus Illico 2 le 10 janvier 2020 à Villeneuve-les-Salines, laissant la population dépendante au transport urbain dans l’embarras. Cette même population a été également stigmatisée par les exactions d’une toute petite minorité de criminels en devenir. Pourquoi cette suppression de bus ?

Pour des raisons légitimes il est vrai et sur lesquelles nous devons débattre dans la sphère publique ! D'autres questions se dégagent : comment assurer la sécurité de nos chauffeurs ? Comment éviter de punir les non-responsables ? Comment prendre en charge les délinquants sans qu'ils soient dans l'impunité ? Enfin et surtout, comment la ville peut-elle mener en partenariat avec sa police de proximité et tous les acteurs de la sphère sociale une politique de prévention et d'éducation efficace auprès de nos jeunes ?


Les faits : des incivilités vis-à-vis des personnes et des biens ont été effectuées par un groupe de jeunes irrespectueux lâchés dans la nature urbaine, sans qu’il n’ait aucun compte à rendre ! Les forces de l’ordre sont démunies et sont les premières victimes de leurs comportements. Pourtant les délinquants en question sont bien connus d'acteurs et de témoins séparés. Quoi ! Les mineurs peuvent-ils agir en totale impunité ? Personne ne serait responsable ? N’est-ce pas notre rôle de citoyen de condamner des agressions envers nos chauffeurs de bus, et des dégradations envers ces mêmes bus, qui permettent de rapprocher les biens et les êtres et garantissent de fait la libre-circulation dans notre cité ? Ne devons-nous pas réfléchir sur la façon de faire interagir tous les acteurs ?La ville doit prendre ses responsabilités. Le MCR le fait à l'écoute des citoyens.


Les constats :

Force est d'affirmer l'incomplétude des autorités municipales qui laissent quelques enfants faire la loi. De plus, la CDA doit se demander si la suppression totale des bus pour toute une journée est bien une décision judicieuse ou un acte « ghettoïsant» privant nos citoyens de la mobilité pour leurs activités professionnelles et personnelles. Cette décision a été vue comme une atteinte à la liberté de tous à cause de quelques uns ! N'est-ce pas au final une question d'éducation à la citoyenneté ?


Ce que nous exigeons :la continuité du service public en assurant la protection des personnels de la RTCR et de Yelo ; la dénonciation du manque de moyens en police municipale et policiers de proximité et notamment pour assurer la sécurité des habitants de Villeneuve– des moyens conséquents en matière d'assistance aux parents pour faire face aux difficultés.


Ce que nous proposons et que nous ferons !


Protéger !


Il faut réhabiliter les éducateurs de rues et la police de proximité afin de permettre et d’affirmer le caractère local de l’action préventive et policière. Il faut déployer les mêmes policiers sur les mêmes quartiers et inscrire leurs actions dans la durée. Une police de proximité se doit d’être acceptée et reconnue comme telle par la population par le traitement quotidien des petits délits. Ces unités doivent être amenées à co-animer des Conseils locaux de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD) rénovés. Ils privilégieront les réponses et actions de terrain plutôt que des discours ou postures institutionnels.


Lutter contre les inégalités !


Alors qu’une minorité déterminée à faire sécession du reste de la société accumule sans fin et sans buts, nous voulons répartir les richesses et garantir à chacun·e le droit au logement, à la sécurité, aux soins, à l’éducation pour permettre à tous de vivre mieux.


Ce que nous pensons avec vous :


Le MCR agira pour le renforcement des politiques de prévention en évitant les phénomènes de mises en danger qu’ils soient sociaux, économiques, scolaires ou urbains. Elles ont pour premier objectif de bloquer à la racine les parcours délinquants. La prévention suppose de renforcer les formations des professionnels, leur nombre et leur déploiement sur l’ensemble du territoire, à commencer par la multiplication, dans les quartiers, et à Villeneuve-les-Salines en particulier, des cellules de veille pour les mineurs impliquant TOUS les différents acteurs. Elle se fonde sur une démarche bienveillante et par l’accueil généraliste et spécialisé des adolescents en lien avec leur âge et leur maturité en portant une attention particulière aux ressorts liés à l’entrée en trafic.

Nous devons tous ensemble donner corps à cette politique et condamner les actes ; soutenir les victimes dans la durée ; sécuriser et éduquer car tout le monde à le droit à l’erreur à partir du moment où il veut profiter à la communauté et donc à lui-même !


SOUTENONS LES PARENTS D'ADOS !


Changeons donc nos perspectives ! Nous devons travailler sur la sensibilité à la parentalité pour les jeunes adolescents, multiplier les lieux d’écoutes, de conseil, de médiations pour tous ! Que toutes les générations se retrouvent ! Tout est à mieux faire ! Nous devons sécuriser l’autorité parentale comme les hommes et les lieux ! Luttons contre les souffrances psychiques d’origine sociale avec vous !


Et maintenant :des policiers nationaux et municipaux circulent dan l’Illico 2…et qu’avons-nous résolus ?

 

Le 15 mars 2020, votez pour la liste « OUI, à La Rochelle UNIE ! » conduite par Jaouad EL MARBOUH, et faisons de la prévention et de la sécurité autrement.