A La Rochelle, nous voulons le meilleur pour tous les élèves !



Alors que tout commence par l'école, et notamment en maternelle, plus d'un jeune sur sept n'était « ni en études, ni en emploi, ni en formation » en France en 2018, soit 963 000 personnes, selon une étude de la Dares publiée le 7 février 2020, qui note une surreprésentation des enfants d'ouvriers et d'employés, il nous appartient de tout mettre en oeuvre pour que l'accès à une école de proximité et de qualité ne soit plus en fonction de son territoire, de son quartier de résidence....


Les gouvernements successifs ont fait de l’éducation un marché, de l’élève un client, des enseignants des exécutants, portant atteinte aux principes républicains d’égalité, gratuité et laïcité.


POUR " OUI, LA ROCHELLE UNIE ! ", L’ÉDUCATION EST UN DROIT, ET NOUS ENTENDONS ŒUVRER POUR ASSURER LE DROIT À L’ÉDUCATION POUR TOU-TE-S DANS DES ECOLES OU IL FAIT BON APPRENDRE, CE QUI NÉCESSITE :

- en premier lieu :

•  d'utiliser les fonds publics pour l'école publique et refuser tout financement des écoles privées au delà de ce que prévoit la loi....

- en second lieu des mesures concrètes peuvent êtres prises comme par exemple : 

•  de refuser et s'opposer à toute fermeture d’école sur le territoire communal ;

• de mettre en oeuvre le petit déjeuner gratuit et, d'aller vers la généralisation de la gratuité de la cantine du primaire (en commençant par les familles modestes) le tout issu de l’agriculture biologique et locale (voir aussi ICI) ;

• d'allouer à tous les élèves une dotation standard de fournitures scolaires gratuites ;

• de mettre en oeuvre une sectorisation qui mette fin à la ségrégation et refuser l’ouverture de toute nouvelle école privée sur le territoire communal ;

• de lutter contre la ségrégation des publics dans le périscolaire ;

• de mettre ne place un plan de rénovation des écoles publiques pour garantir à tous les élèves de bonnes conditions d’étude (locaux isolés, accessibles, salles dédiées au périscolaire et d’évolution…) ;

• si nécessaire en construire de nouvelles à taille humaine là où les classes sont en sureffectifs  (moyenne : entre 12 et 15 élèves par enseignant en maternelle et entre 15 et 17 pour les élèves de 3 à 5 ans;

• de parvenir à l’objectif d’une ATSEM à plein temps par classe en maternelle ;

• de garantir un nombre d’animateur.trice.s formé.e.s suffisant dans le temps périscolaire ;

• d'expérimenter un service intergénérationnel dans une cantine scolaire ;

• d'ouvrir un « espace parents » animé par les parents d’élèves dans chaque école ;

• de développer les actions de soutien scolaire et d’aide aux devoirs en liaison avec les associations et les parents d’élèves ;

• d'adopter dans chaque établissement un plan de lutte contre les violences et le harcèlement scolaires ;

• de veiller à garantir le respect de la Convention internationale des Droits de l’Enfant et en particulier de l’article 3 concernant la protection de l’enfant scolarisé et de sa famille, y compris sans papiers ;

• de scolariser et ouvrir la cantine à tous les enfants présents sur le territoire communal : enfants Roms, de nationalité étrangère, vivant en squat, bidonvilles ou hôtels sociaux ;

• de former les personnels de crèche, du périscolaire et intervenant.e.s sur le temps scolaire à la prévention des violences éducatives ;

• de prendre l'initiative de proposer une visite médicale obligatoire dès la grande section de maternelle afin notamment de diagnostiquer les pathologies entraînant des troubles de l’apprentissage ;

• de développer les classes transplantées (classes de neige…) ;

• de sécuriser les trajets vers l’école par des « cheminements verts » : relier entre eux par des voies piétonnes des espaces verts et terrains de jeux, afin de desservir les établissements scolaires de façon pédestre les écoles, et diminuer la place de l’automobile à proximité immédiate de l’école  ;

• de développer les pédibus pour les déplacements des enfants....


. Nos propositions ne visent qu’une chose : Améliorer notre quotidien !

Faites-nous part de vos idées, rejoignez-nous et gagnons la ville ensemble.